L’étang

Suivant: https://catherine-o.fr/?p=671

Dans les reflets de l’étang
Se cache un python
Sur la rive bordée des pierres
Que le soleil éclaire

Les algues glauques et moussues
Dessinent des enclumes
Des virgules des arborescences
La rame délicate les dérange quelque peu
La barque s’éloigne dans la quiétude du soir

A flanc de colline les grands arbres s’élancent
Douceur et vigueur sont leurs maîtres mots
Dans mon coeur j’entends une chanson
Celle de la Terre et de la Joie qui demeure.

15 juillet 2020

Précédent: https://catherine-o.fr/?p=656
0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *