Ingrandes-sur-Loire

Suivant: http://catherine-o.fr/?p=67

Un château d’eau, un pont, et quelques clochers
Une mère, deux enfants, et beaucoup d’éclaboussures
Des pêcheurs, des oiseaux, et quelques badauds,
Des grenouilles, des poissons, et leurs ronds dans l’eau,
Une barque, des bateaux à moteur, un scooter des mers
Elle pagaie, il la guide, ils glissent sur l’onde
Un avion, un train, et le choc des plaques du pont 
Des bois flottés, des coquillages, et cent mille grains de sable
Deux vieux vêtus d’orange, une journée de printemps, on dirait l’été
La plage est immense, un garçonnet dans l’eau, sa sœur le rejoint,
En bas de la jetée, un petit voilier, il attend le vent
La ville se décline en camaïeu de gris, et deux ombrelles turquoise.

Précédent: http://catherine-o.fr/?p=1

                              


One Comment

One comment on "Ingrandes-sur-Loire"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *