Persona

Suivant: http://catherine-o.fr/?p=545

Quand l’herbe est blanche de cendres
La peau si fine qu’elle ne peut que percer
Et le cœur loin loin en deçà des flots
Mes doigts dessinent des lignes au-dessus de mon corps allongé
et renouent dénouent des histoires
avec cette musique que je ne sais écrire


Sur les îles de la Loire,
des arbres solides, plantés dans les pâturages,
savent prendre soin des papillons

Février 2020

Précédent: http://catherine-o.fr/?p=526
0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *