Enfance

Suivant: http://catherine-o.fr/?p=484

C’est un murmure
une brisure de corail
dans la main d’un garçon
Des grains de soleil
accrochés à ses cils
il regarde les vagues
où chantent encore
les éclats de lumière
Ses pieds légers
frappent les rigueurs
des roches encore chaudes
Le château de sable
aux remparts puissants
s’abandonne peu à peu
dans la marée du soir
aux rires de l’enfance
aux algues impatientes.

Pour Benoît, juin 2010

Précédent: http://catherine-o.fr/?p=471
0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *