Vestige des papillons

Suivant: http://catherine-o.fr/?p=403


Des traces sur la grève lacées
aux vagues, perpétuels adieux
Délice des abandons.
Dans le flot de la mer qui tance
les souvenirs déchus,
entrent en transe les eaux,
les silices en feu.
Portée sur mes pieds nus
au fil du ciel j’avance
danse sur les mots tus.

Des ondes d’algues ambrées
(vestige des papillons)
renaît l’odeur des feuilles
renaît la joie des corps
exulte l’astre crescendo.


Là, sur les écueils,
les forêts à éclore.

Septembre 2013

Précédent: http://catherine-o.fr/?p=352





0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *