À pieds

suivant: http://catherine-o.fr/?p=169

Quand je marche
je déroule les secondes sous mes jambes
et les odeurs des feuilles sous les arches
les sourires que je croise
et ceux qui ne s’offrent pas
les regards que je cherche
et ceux qui ne regardent pas
Je mets mon pas à l’amble du pas du monde
je mets mon cœur au rythme du cœur du monde

            et                

         j’ouvre

mes               ailes

Je me nourris de la terre
par la plante de mes pieds,
par chaque pore de ma peau
je respire
Les écorces sont mes sœurs
elles murmurent des poèmes
Les eaux sont mères
me portent et m’éclairent
Quand je marche
je suis au monde
et s’ouvrent les lumières.

précédent: http://catherine-o.fr/?p=136
0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *