Erdre

Suivant: http://catherine-o.fr/?p=122

Écrire à la teneur des matins blêmes
là où se posent les silences ,
là où se lovent les errances .
Partir sur le fil des échappatoires ,
laisser les oripeaux ,
s’éplucher des souffrances
Choisir d’aimer les nuages
même gris
même froids
Fondre sa peau dans le vent
se vêtir de libellules
Et revenir au soir se nicher dans la douceur de l’asile .

Précédent: http://catherine-o.fr/?p=117
One Comment

One comment on "Erdre"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *